Equipe Départementale Vacances & Handicap : un week-end studieux

Samedi 10 et dimanche 11 juin, 106 animateurs (81 de l’APEI Centre-Manche et 25 des PEP de la Manche) se sont réunis au centre PEP de Montmartin-sur-Mer. Deux jours de sensibilisation, de partage d’expériences et de rencontres pour préparer la vingtaine de séjours d’été à venir. Ce premier week-end commun a été mis en place dans le cadre des objectifs et des actions de l’EDVH, Equipe Départementale Vacances & Handicap de la Manche.

 

 

« Ce week-end de stage en commun est une première mais il est nécessaire » reconnaissent Grégoire Patin, coordinateur des séjours de l’APEI Centre-Manche et Anthony Fouchard, coordinateur du Pôle Ressources Handicap des PEP de la Manche, organisateurs de la journée. Ces deux jours ont permis à chaque stagiaire de rencontrer l’équipe avec laquelle ils partiront en séjour cet été, de découvrir le contenu de leur voyage et les vacanciers qu’ils accompagneront.

 


 

« Certains partent pour leur premier séjour, c’est important pour la cohésion des équipes pédagogiques de se rencontrer et de s’approprier le projet d’animation de leur groupe » expliquent les organisateurs. Au programme du samedi matin, des réunions d’équipes où les séjours sont passés en revue sous l’impulsion de chaque responsable : Programme des journées, logement, repas, trajets, présentation des vacanciers et de leurs habitudes de vie. « Pour nos usagers, c’est un moment hors institution, il est important de ne pas oublier que ce sont des vacances alors nous devons adapter notre travail pour qu’ils puissent vivre pleinement leurs séjours comme des vacances » souligne Grégoire Patin.

 

L’après-midi, les deux associations ont mélangé leurs équipes afin de renforcer les compétences de chacun. Cinq ateliers ont été mis en place pour découvrir le handicap et l’animation de groupe. Certains se sont essayés au rugby pour renforcer la cohésion d’équipe, d’autres se sont formés aux méthodes d’animation pour canaliser d’éventuels « temps morts » lors des séjours pendant que le reste du groupe découvrait les différentes familles de handicap ou encore la gestion des habitudes de vie du vacancier. Plus techniques, le forum ouvert et l’atelier photo-langage ont poussé les participants à construire une définition commune de l’inclusion.

 

« Aux PEP, on a la compétence de l’animation. De son côté, l’APEI a un savoir-faire sur la gestion et l’accompagnement du public en situation de handicap. Cet été nous mettons en place des séjours adaptés pour accueillir des jeunes et des adultes en situation de handicap. Ces deux jours d’échanges vont être une vraie valeur ajoutée pour nos deux structures ! » se satisfait Anthony Fouchard.

 

Dimanche, après une nouvelle matinée en équipe de séjour, de nouveaux ateliers techniques étaient mis en place l’après-midi avec notamment un parcours fauteuil pour découvrir et appréhender les obstacles que pourraient rencontrer les vacanciers en fauteuil roulant. Les animateurs ont également pu s’initier au maniement d’hippocampes et de joellettes, outils permettant le déplacement de personnes en situation de handicap sur des terrains accidentés. Enfin, dernier atelier à destination des nouveaux animateurs, le parcours minibus et les techniques d’accrochage des fauteuils dans un camion avant le départ. « Certains animateurs n’ont jamais conduit de minibus. Il est important que chacun puisse prendre le volant sans appréhension » concède Grégoire Patin.

 

Pour les organisateurs, l’avis est unanime. Ce week-end d’échanges et de partage a été riche d’enseignements et les objectifs ont été remplis, notamment sur la cohésion des équipes et la collaboration entre les deux associations. Les stagiaires ont parfaitement adhéré à la formule participative et se sont montrés impliqués et consciencieux dans leur travail de préparation.

 

 

Les séjours sont maintenant prêts. Prochaine étape, le départ !