L'APEI Centre Manche au sommet du Mont Saint-Michel

Mardi 11 octobre, 35 randonneurs (25 adultes en situation de handicap et 10 accompagnateurs) se sont lancés vers l’ascension du Mont Saint-Michel.

 

Cette initiative était l’occasion pour eux de mettre en avant des outils de mobilité comme le vélo-pousseur ou la « Joëlette ».

 

Ces véhicules permettent de prendre possession d’espaces peu accessibles pour les personnes en situation de handicap.

 

Au travers de valeurs fortes que sont la maitrise de soi, la persévérance dans l’effort et la capacité d’attention, les organisateurs souhaitent favoriser l’inclusion et la citoyenneté des personnes en situation de handicap au sein de la société.      

 

Jonas LYSEBO, organisateur de la journée : « Les retours sont très bons. Le Mont-Saint Michel est un terrain de jeu idéal pour les participants. J’espère qu’on pourra voir se multiplier ce type de randonnées sur d’autres sites que l’on peut qualifier de ‘difficilement accessible’ ». 

 

A l’issue de cette journée d’efforts, les 35 aventuriers se sont réunis autour d’une soirée festive et ont partagé un repas animé par un groupe de chants marins.

 


Le Mont-Saint-Michel en fauteuil roulant: un parcours du combattant